Invitation à participer : Automédia : Pour une fabrique populaire de l'information à l'époque de la post-vérité

Salut !

Je participe à l’évènement “Automédias" du 22 au 24 Juin à la Maison des Sciences et de l’Homme à Paris/Aubervilliers ; organisé par le chercheur Igor Galligo et l’automédia Cemil Sanli.

L’idée est de réunir chercheurs, médiactivistes (dont des leaders Gilets Jaunes) et acteurs du numérique pour faire avancer le projet AUTOMEDIAS, un projet qui vise à penser et permettre une fabrique populaire et contributive de l’information, distinctement des médias mainstream et du monde journalistique.

Le 24 juin, de 14h15 à 15h45, je participe à un temps d’échange (en français) autour de la question : “Peut-on sortir des GAFAM et acquérir une autonomie numérique?”.

Qui est motivé pour nous rejoindre ?

Nous recherchons d’autres intervenants qualifiés engagés dans le développement des communs numériques, du logiciel libre, du design numérique contributif, de Internet décentralisé, etc. pour intervenir à cette session.

Si vous avez des idées de personne à inviter ou besoin de plus d’info n’hésitez pas :slight_smile:

2 « J'aime »

Exiger une approche d’interopérabilité sémantique et de contrôle sur ses données ( y compris comptables ) via des systèmes de gestion d’identité, sur toutes les plateformes en ligne via une réglementation Européenne ?

Avec des politiques européens qui sont intéressés ?

Et à partir de là, faciliter l’émergence de nouveaux écosystèmes distribués.

https://www.data-infrastructure.eu/GAIAX/Navigation/EN/Home/home.html






@johan @fluidlog @ancelinmoulherat @lecoqlibre @jules vous étiez chauds non ? :slight_smile:

1 « J'aime »

Coucou ! Oui merci bcp :slight_smile: date notée, chaud de passer je te dirai quand

@ancelinmoulherat en fait c’est le 24!!

1 « J'aime »

j’ai noté les 3 jours mais je passerai à ton atelier surtout tqt

Salut !
La programmation de l’évenement Automédia à Paris du 22 au 24 Juin à la maison des Sciences de l’homme est sortie :slight_smile:

Une Révolution Médiatique : Comment chacun.e peut-iel contribuer à la production de l’information ? !

Ca se passe à la maison des Sciences de l’homme
Tous les détails sont sur le site.
C’est un événement gratuit et ouvert à tous publics!
Faites tourner l’info !

Salut tout le monde !

On est à Automédias, panel d’intervenants et de participants hyper-interessant !

On interviendra demain sur les solutions technos / numériques aux problématiques rencontrées par les automédias …

Une idée a émergé, proposer à plusieurs automédias et à plusieurs chercheurs de monter un groupe de travail, pour prototyper sur la base des outils, technos et approches AV des outils susceptibles de répondre à leurs besoins :

Je pense notamment au prototypage d’un « forum sémantique », où les « commentaires » seraient typés en fonction de leur nature : Argument pro / argument contre / Exemple / Idée connexe / insulte etc.
Dans le but d’amener de la lisibilité, de la structure, mais également de ranger les commentaires des haters par exemple, au bon endroit (…) de manière à ce qu’ils ne pourrissent pas le fil …
Avec un principe de structuration contributif à priori ET à postérori (modération plus ou moins) envisageable …

Plein d’autres perspectives peuvent être imaginées …

Bonne journée !

[Notes prises à la volée …]

Autres perspectives

Autour de la post-vérité :

  • L’officiel du complot : Parce que la plus grande ruse du diable est de faire croire qu’il n’existe pas … Un fact checking contributif à l’échelle macro des théories, basé sur des règles rigoureuses (cf process Wikipedia), et avec un storytelling pour appropriation massive.
  • Les linked data : des données liées pour contextualiser la donnée en vue de révéler les fondements, les perspectives des idées véhiculées … Voir Co-immunology and the web, de Henri Story

Pour une fabrique populaire de l’information …

  • Hypothèse :
    Les disruptions rendues possibles par les TNIC (technos numériques de l’info et de la comm) ne sont pas encore advenues. On utilise internet avec un imaginaire (sorte de logiciel culturel) qui est issu de l’imprimerie.
  • Proposition :
    Pour créer une fabrique populaire de l’information il faut aujourd’hui "Penser en dehors des boites’
    Il se trouve que les technos du web sémantique permettent justement de sortir des boites :
    • En liant les données en elles, en les contextualisant donc #LinkedData
    • En dissociant les données des interfaces
    • En interopérant les plateformes #SOLID #Fediverse
  • Détail :
    • Au delà des plateformes métiers (Media, réseau social, encyclopédie, base de connaissance, outils de travail collaboratif, place de marché etc.) on peut aujourd’hui construire des écosystèmes informationnels transmedia, où une même donnée peut être manipulée via une diversité d’interfaces métiers ;
    • Au delà des organisations ((Auto)média 1, 2, 3, 150). Vers des auto-média fédérés, en réseau capable de mettre en synergie leurs contenus et leurs communautés en vue de générer des effets de réseau.
    • Au delà du micro et du macro : Via la possibilité de créer du macro, du global et du systémique par la mise en commun des productions et des dynamiques micro, locales, particulières.
  • Perspectives
    Des écosystèmes informationnels constitués de serveurs, d’interfaces et de données autonomes (singulièr.e.s) et relié.e.s : Systèmes d’informations territoriaux, communautaires, thématiques interconnectés ; généralistes au niveau local, spécialisés au niveau global (A détailler)

Incorporer des valeurs et une vision politique dans le design de nos outils numériques.

(A détailler)

Penser et coordonner une stratégie d’embarquement dans le Fediverse pour sortir des GAFAMs

  • Youtube => Peertube …
  • Synchroniser les dynamiques de sortie / embarquement
  • Maintenir des passerelles entre Gafam et fediverse sous la forme de siphons. Par exemple, héberger la source sur le fediverse et poster un résumé sur les GAFAMs.

Ressusciter Idées-Mix

Voir le doc de présentation du premier projet de l’AV

Question du modèle économique des auto- et des Fede-medias.

Quid d’un abonnement à prix libre au fediverse en vue de rémunérer les producteurs de contenus et le développement des outils :

  • Développement et maintien des outils: Un pourcentage sur les flux monétaires destinés aux producteurs de contenus.
  • Rétribution des producteurs de contenus - Quelques exemples : 10 euros par mois pouvant être divisés en nombre de like par mois : Si 100 like - 10 cts par contenu liké (moins le porcentage aux outils) ; Si 10 like : 1€ par contenu liké … ; Si zéro like - 10€ pour le commun et les nouveaux entrants
  • Logique de dividende contributif : Si un contenu catalyse trop de flux monétaires au regard de la réalité de ses coûts de production, basculement du surprofit au commun…

3 grandes problématiques évoquées par les auto-médias :

  • Effets de réseau rendus possibles par les GAFAMs : Pourquoi irait-on sur des plateformes ou il n’y a personne ? On a des réponses et une stratégie par rapport à ça … #fediverse #standards-et-protocoles:solid
  • Algorithmes : Nous sommes soumis aux politiques algorithmiques des GAFAMs, des technos comme #sparnatural permettent de se réapproprier la puissance des algorithmes.
  • Modération, fake news, haters, post-vérité : Le web sémantique, les linked data, cette petite idée de forum sémantique (décrite plus haut) peuvent constituer des réponses efficaces à ces problématiques …