Implicitly working with Engaged Theory?

Je me demande si on peut essayer de comprendre comment positionner voir même définir les initiatives et écosystèmes émergeant au travers d’assemblée virtuelle au travers de certaines disciplines, concepts et méthodologies transdisciplinaires.

Engaged Theory par exemple :

" A tool box for engaging with the world while seeking to change it "

" Engaged theory crosses the fields of sociology, anthropology, political studies, history, philosophy, and global studies."

" it seeks to understand both its own epistemological basis, while treating knowledge formation as one of the basic ontological categories of human practice. "

Voir même

" A study based on grounded theory is likely to begin with a question, or even just with the collection of qualitative data. As researchers review the data collected, ideas or concepts become apparent to the researchers. These ideas/concepts are said to « emerge » from the data. "

Ainsi que

Comprenant quel rôle joue la formation d’ontologies dans cette compréhension transdisciplinaire, et quel rôle joue l’interopérabilité sémantique qui requiert des définitions communes

" requirement to enable machine computable logic, inferencing, knowledge discovery, and data federation between information systems. "

1 « J'aime »

Wow, tu vas loin là… je demande à voir la suite de ton idée mais je ne saurais comment y répondre…

Je ne connaissais pas ces théories mais la catégorisation est un problème récurrent et on y réponds souvent en mutlipliant les catégories existante à l’aide des #. Cependant cette utilisation pose d’autres problèmes comme le fait qu’on se retrouve avec 36 fios le même #Patate ou #patate ou #pathate ^^

Dans un atelier on avait commencé à catégoriser selon des questions simple comme : comment je mange ? Comment je me déplace ? Comment je paritcipe à la vie politique ? etc.

Est-ce que ça se rapprocherai de cela ?

Tu aurais des exemples sinon ?

Ces théories sont-elles récentes ?

Merci d’avance pour tes réponses,

Je me lance dans une intuition abductive.

Je découvre certaines de ces théories. Je découvre que leur présentation est différente sur le Wikipedia Francophone.

En attendant de clarifier les différents concepts qui semblent utiliser la même terminologie, je vais exprimer ma pensée initiale qui est liée au concept d’engaged theory en rapport avec critical theory:

Ce que l’on peut percevoir pour bon nombre de projets convergeant autour d’assemblée virtuelle est une approche intentionelle, cherchant à créer une certaine réalité, et cherchant à construire les données en utilisant certains outils pour permettre l’émergence intentionelle de certaines réalités. Une approche allant plutôt dans le sens du « Engaged Theory ».

Il me semblerait du coup intéressant de parler avec des personnes ayant étudié plus en profondeur « Engaged Theory » pour comprendre les méthodologies utilisées, et éventuellement pour voir si des expériences autour de ces formes de compréhension peuvent être utilisés par assemblée virtuelle.

Extrait :

" moves from the most concrete form of analysis – empirical generalization – to more abstract modes of analysis. Each subsequent mode of analysis is more abstract than the previous one moving across the following themes: 1. doing, 2. acting, 3. relating, 4. being. "

Je verrais même la possibilité de rajouter un autre mode complémentaire d’évolution de perception, lié à la psychologie du développement :

" Transformation & the Subject-Object Shift "

Et pour ce qui est de la sociocybernetique, c’est à dire les sciences systémiques / étude des
systèmes de feedback loops appliqués dans des domaines sociologiques et d’économie politique ( de systèmes de gestion / de gouvernance / de systèmes de contrôle et d’interaction ), on peut essayer de comprendre quels ordres de systèmes cybernétiques nous sommes entrain de créer. ( Attainable Utopias : CyberneticOrders )

Donc en résumé : pas seulement une question d’équivalence sémantique, mais l’utilisation des sciences sociales et sciences systémiques pour identifier les processus dans lesquels nous sommes engagés, ou souhaitons développer. Un zoom out pour comprendre à quoi correspond ce que l’on fait dans le language de certaines disciplines, et potentiellement l’intégration d’une certaine expérience liée à des méthodologies, que l’on utilise peut être déjà implicitement et que l’on peut formuler explicitement, puis comprendre comment ces pratiques se positionnent, y compris sur le plan idéologique.

1 « J'aime »