Exemples de cas d'usage SemApps

J’ai l’impression qu’il y a un gap pour l’instant entre le monument technique déployé pour servir des linked data et les cas d’usage. Avant de penser au critère temporel qui nécessite à mon avis pas mal de travail, j’aimerais bien discuter des cas d’usage.

  1. Quels exemples avons-nous de projets / personnes ayant utilisé de telles données pour éclairer des prises de décision, pour structurer une activité ?
  2. Quels scénarios d’usage pouvons-nous imaginer avec les interfaces graphiques actuelles ?
  3. Quels scénarios d’usage pourraient être intéressant en important des données existantes et en développement des clients dédiés ?
  4. Quels scénarios d’usage nécessiteraient de produire ou structurer des données non existantes ?

Pour 1 et 2 je n’ai pas tellement d’idée, mais pour 3, la découvrabilité me paraît un bon cas d’usage. On pourrait se servir des données liées pour suggérer des connexion. Par exemple une appli qui proposerait une liste d’acteurs (associations, ressources culturelles, événements…) à un individu en fonction de ses données publiques. Pour chaque acteur l’utilisateur pourrait sélectionner {je connais déjà / je souhaite découvrir / pas intéressé} ce qui permettrait d’affiner les suggestions. Ça pourrait aussi être intégré sous forme de suggestions sur un réseau social (communecter, mobilizon, peertube…).

Pour 4, on pourrait recenser des ressources peu connues de type sites webs/flyers/présentations pour faire une base de connaissance explorable pour faciliter la fouille d’archive pour la création de contenu.

2 J'aime

Salut @HugoTrentesaux !

C’est un super sujet les cas d’usage !
Je ne suis pas encore sur de bien comprendre ton besoin, mais peut être qu’on pourrait en discuter de vive voix ? je suis de retour de congés après le 4 Aout, au cas où !

Pour déjà apporter quelques pistes pour répondre à la question (j’espère) :

On peut déjà s’intéresser aux cas d’usage existants, auxquels répondent les acteurs de l’éco-système, par exemple https://www.mnemotix.com/ a développé Weever et Biométéo (entre autre), https://www.conjecto.com/ a bossé sur https://www.datatourisme.gouv.fr, il y a aussi https://www.logilab.fr/, et l’excellent http://sparnatural.eu/ de @thomas.francart

(1), c’est assez vaste comme usage. Passerelle Normandie a par exemple choisi SemApps pour cartographier son réseau. Les attributs du territoire (projets, acteurs, évènements, lieux) et les liens qui les unissent. En terme de prise de décision, on peut aussi penser à des usages BI, qui permettent de rendre visible des incohérences et les traiter (Fab Mob), ou bien rendre visible des indicateurs.
En requêtant linked data usage ou linked data google par exemple, tu peux tomber sur des articles intéressants.

(2) Les cartographies ça fonctionne bien. Les annuaires 2.0. La différence par rapport à gogocarto ou OSM c’est qu’on peut cartographier des points, et les liens entre ces points. Et ça apporte beaucoup de valeur !

(3) c’est un super sujet ça. La loi Lemaire impose aux collectivités et aux territoires d’ouvrir au maximum leurs données… sauf qu’elles ne savent pas quoi en faire. On estr à un stade ou il y a des centaines de données ouvertes, de modèles différents et cela crée plus d’infobésite qu’autre chose.

(4) économie circulaire, rendre visible les circuits courts, développer des outils de prise de décision pour les colectivités en faveur de la transition environnementale. (il y a surement d’autres cas plus business, mais je les connais moins :slight_smile: )

1 J'aime

Salut ! Oui super sujet les cas d’usage de SemApps !

Dans le cadre des réunions SemApps, on en a qui sont dédiées au (1) rêve et à (2) la planification, 2 espaces dans lesquels on a (notamment) vocation à évoquer les cas d’usage, ca vaudrait le coup que t’y participes je crois !

Par ailleurs, c’est à la dernière minute sorry, on a notre réunion de rentrée cette après midi 14h sur zoom ! Launch Meeting - Zoom