Présentation du chantier

Pour l’archivage des données des Grands Voisins je lance un MVP d’instance Omeka (un cousin universitaire de Semapps pour les bibliothèques) qui servira à collecter les données liés à la mesure d’impact environnementale.

Je centralise documents et coordination de ce chantier sur sa fiche projet Archipelago.

SOLLICITATION D’AVIS @guillaume.rouyer @simon.louvet.zen
pouvez-vous relire le pitch mail pour Plateau Urbain svp ?

Bonjour Adèle et l’équipe Plateau Urbain,

Comme convenu ce courriel pour relancer le chantier d’archivage des GV afin d’utiliser les données pour bêta-tester la méthode de mesure d’impact environnementale du Low-tech Lab BBGP.

Voici le travail que je voudrais poursuivre dans un partenariat bénévole, transparent et coopératif entre Commune Mesure et l’Assemblée Virtuelle :

J’ai déjà rappelé l’archiviste Madame Papier pour que son informaticien nous installe Omeka comme convenu dans son contrat, afin que nous commencions à archiver les données environnementales des Grands Voisins.

Nous pourrons utiliser ce même logiciel Omeka pour centraliser tout les documents, fichiers et données nécessaires à la mesure d’impact des autres lieux volontaires pour tester la méthode.

Un formulaire de mesure environnementale sera créé, nous pourrons le remplir nous-même pour tester si les lieux nous ont préalablement donner accès aux données nécessaires.

À partir de ce MVP, et après validation de la méthode de mesure par Plateau Urbain et les experts sollicités, pourra être envisagée l’intégration et la connexion du formulaire au front-end Commune Mesure.

Cette feuille de route me semble répondre aux priorités de Commune Mesure tout levant les freins du Low-tech Lab BBGP qui a besoin de données pour finaliser la première version de la méthode.

L’Assemblée Virtuelle souhaite favoriser la coopération entre les acteurs et faciliter la collecte des données nécessaires pour la mesure d’impact grâce à l’outil Omeka.

Vous trouverez plus de détails sur le travail déjà réalisé dans les documents ci-après.

Je suis à votre disposition pour clarifier et discuter selon vos besoins.

Mentions RGPD des Grands Voisins (qui donne mandat à l’Assemblée Virtuelle pour collecter et traiter les données des GV à des fins de R&D)

Méthode DIAGNOSTIC CARBONE LOW-TECH (document brut, bientôt accompagné d’un tableur pour les méthodes de calculs)

Proposition obsolète faite en 2020 pour concevoir la méthode de mesure environnementale (n’a pas donné suite mais Briac du Low-tech Lab BBGP a travaillé bénévolement sur la méthode)

Merci d’avance pour votre retour,

Écologiquement,

Ancelin

1 « J'aime »

Je le trouve cool ton mail @ancelinmoulherat, je ne me représente par contre pas le travail que ca va te demander :wink:

ca e parait bien. Je ne comprend le rôle du formulaire. Qui va le remplire? pour obtenir quels informations?

Coucou merci pour vos retours, réponse tardive mais mieux que jamais :

@guillaume.rouyer niveau travail on a proposé de fournir un MVP de formulaire bénévolement step 1 (qq dizaines d’heures avec @briac et @jules.a.salmon peuvent suffir à faire ce form) puis en step 2 budgéter le nombre de heures nécessaires payées ou non pour l’ensemble du travail d’implémentation de ce form sur commune mesure et pour relier les données (là il y a plusieurs jours de dev + qq jours conception + juridique / ergonomie / graphisme etc) mais coporté entre Plateau Urbain / AV et le prestataire technique, sur ça un financement est montable et prévu par Plateau Urbain sur lequel on pourrait aller chercher du cofinancement).
La salarié de PU pour commune mesure était satisfaite de notre RDV visio et est censée revenir vers nous.

@simon.louvet.zen le formulaire de mesure d’impact carbone doit permettre aux bénévoles du lieu qui effectuent la mesure de :

  1. filtrer les variables pertinentes pour le lieu mesuré (par ex se chauffe t il au bois ou non etc) et définir le scop retenu pour mesure les GES (scop 1 / 2 et/ou 3).
  2. renseigner les données et documents liés à chaque variable (ex nombre de kw/h + facture d’électricité) et procéder automatiquement au calcul de GES via les facteurs d’émissions par variable.
  3. afficher simplement les résultats avec des grands chiffres et qq visualisations classiques de type camembert.

Nous avons rencontré le tiers-lieux la Vigotte déjà en contact avec @pierre , ils sont motivés et très intéressé de cofinancer avec nous la partie archivage des documents sur Omeka + la partie utilisation des documents pour obtenir les données nécessaires au calcul carbone.

Vous trouverez nos documents de travail notamment la méthode diagnostic carbone low-tech sur notre page projet Semapps

Je relance la conversation car l’informaticien nous a répondu positivement pour nous installer Omeka !!! <3 <3 son message :

Bonjour,
Je peux installer Omeka si vous disposez d’un serveur standard de préférence accessible en ssh, mais je ne pourrai pas en assurer la maintenance. Pour en assurer la maintenance gratuitement, il doit être sur le serveur de sempiternelia (avec un sous-domaine), car j’ai mes outils dessus.
Cordialement,
Daniel Berthereau https://sempiternelia.net Humanités numériques

@simon.louvet.zen @srosset @jules @lecoqlibre @fluidlog J’en appelle à vos talents de techniciens, avons-nous un serveur de ce type utilisable pour faire un bac à sable Omeka à faible flux d’utilisation svp ? Si oui serait-il possible d’avoir votre aide ponctuelle pour initialiser l’instance et après on se débrouille pour la configurer ? Nous sommes bien sur ouvert à toute forme de réciprocité pour mettre en place le projet :slight_smile: Merci bcp votre lecture, amitiés.

Une application installé sur un serveur = de l’argent pour payer le serveur, du temps (donc souvent de l’argent) et des compétences pour le configurer et installé l’application, du temps (donc souvent de l’argent) et des compétences pour la maintenance.

de l’argent pour payer le serveur : Qui fourni/paye le serveur?
du temps pour le configurer : a priori assuré en grande parti par le presta mais il faut quand même installé l’OS+ créer user + ssh
du temps pour la maintenance : Qui ?

La question n’est donc pas « avons nous un serveur » mais « qui va gérer ce serveur ». Pour ma part, je préfère installer une application par serveur virtuel (type OVH Public Cloud) pour éviter d’avoir un serveur qui supporte plusieurs service.

De mon côté, je n’ai ni le temps ni l’énergie de gérer ce serveur bénévollement.

Est ce qu’il y a un probleme à ce que ce serveur soit celui de sempiternelia? Si cela ne pose pas de probleme, ca serait le plus simple.

2 « J'aime »

Merci pour ton retour Simon cela m’a clarifié les conditions de prise en charge d’un serveur.

En effet je pense qu’on va faire ça du coup :slight_smile: cc @jules.a.salmon